Comment capitaliser sur le protocole Dynamic 3D Secure

Découvrez comment le protocole 3D Secure 2.0 peut vous aider à reduire la fraude tout en boostant votre chiffre d'affaires.

En adoptant la bonne approche avec le protocole 3D Secure, vous pourrez non seulement réduire la fraude mais également booster votre taux de conversion.

On reproche souvent au protocole 3D Secure d'avoir un impact négatif sur les conversions. En effet, il complique l'expérience d'achat en redirigeant les acheteurs vers la page de leur banque où ces derniers doivent saisir un code de vérification préalablement reçu par SMS.

Comme les clients ont tendance à oublier d'indiquer ce code, ils abandonnent leur achat, ce qui se traduit par une diminution des conversions. Mais aujourd'hui, plusieurs initiatives placent l'authentification à deux facteurs sous le feu des projecteurs.

Aux États-Unis, sous l'effet de la norme EMV, la sécurité a gagné du terrain. En Europe, la directive DSP2 devrait renforcer l'authentification à deux facteurs pour de nombreuses transactions.

La bonne nouvelle, c'est que le dispositif 3D Secure comporte plusieurs avantages. Le principal avantage réside dans le transfert des responsabilités : l'émetteur est tenu responsable en cas d'impayé.

Alors, comment capitaliser au mieux sur l'authentification à deux facteurs ?

Utilisation de Dynamic 3D Secure

Avec la solution Dynamic 3D Secure, vous gagnez sur les deux tableaux. Cette solution permet de trouver le juste équilibre entre la lutte contre la fraude et une expérience d'achat fluide.

Chaque transaction est évaluée en fonction des critères suivants :

Authentification basée sur les risques

L'approche traditionnelle en matière de gestion des risques consiste à bloquer toutes les transactions suspectes. Si cette approche permet de réduire la fraude, elle augmente aussi le nombre de « faux positifs ».

L'authentification basée sur les risques (ou RBA) est une approche plus adaptée. Elle utilise des analyses comportementales, des empreintes digitales et d'autres éléments permettant d'authentifier votre client.

En règle générale, près de 80 % des transactions sont identifiées comme présentant un faible risque et sont acceptées. Ainsi, la plupart des clients peuvent régler leurs achats sans interruption. Pour ce qui est des transactions « à risque élevé », plutôt que d'être tout simplement bloquées, elles sont vérifiées.

Cette approche intelligente permet de réduire le taux d'abandon de vos clients. Le graphique ci-dessous illustre la diminution du taux d'abandon grâce à l'authentification basée sur les risques. Il s'agit d'un élément clé de RevenueProtect, notre système de gestion des risques.

Comme vous pouvez le constater, cette approche a un impact significatif au Brésil et au Mexique.

Graph showing impact 3D Secure

Authentification basée sur les performances

L'authentification basée sur les performances relève d'une combinaison de facteurs liés à la zone géographique et à l'émetteur.

Adyen peut identifier les émetteurs et les marchés qui fournissent une expérience client fluide à l'aide du protocole 3D Secure. Nous disposons également une liste des régions et des banques émettrices qui exigent l'utilisation de 3D Secure.

Dans certains marchés, le système 3D Secure a un impact positif sur la conversion. Ces marchés tendent à avoir les caractéristiques suivantes :

  • la majorité des banques émettrices ont décidé de participer à ce service ;
  • les clients sont habitués à cette étape supplémentaire ; et
  • le dispositif est exigé par les organismes de réglementation.

Dans certains marchés, les banques émettrices ont ainsi choisi de fluidifier l'expérience 3D Secure afin de réduire le taux d'abandon.

Dans les pays nordiques, plusieurs banques émettrices utilisent une authentification passive afin d'accorder un transfert des responsabilités. Celle-ci repose sur les données de navigation et d'autres informations.

Elles ont également investi dans des technologies comme l'authentification par empreinte digitale afin de simplifier plus que jamais le processus.

Comme vous pouvez le voir dans le graphique ci-dessous, le taux d'abandon varie d'un pays à l'autre :

Graph showing impact of 3D secure authentication

Paiements sur mobile avec 3D Secure 2.0

Les systèmes de carte vont bientôt lancer le protocole 3D Secure 2.0. Ce protocole comprend plusieurs améliorations qui permettront de résoudre les principales sources de mécontentement des clients.

L'authentification se fera désormais directement sur le site Internet où se trouve l'acheteur, éliminant ainsi toute nécessité de le rediriger sur le site de sa banque.

Elle inclura des SDK qui vous permettront de créer des flux d'authentification au sein d'une application. L'expérience mobile en sera nettement améliorée.

Cette mise à jour vous permettra également d'utiliser l'authentification par « tokens » (ou jetons) ainsi que l'authentification biométrique, plutôt que des mots de passe.

De cette manière, à l'avenir, l'authentification 3D Secure se produira intégralement au sein de l'application.

Nous ferons partie des partenaires de lancement du protocole 3D Secure 2.0. Le nouveau protocole sera disponible d'ici la fin de l'année 2017 ou en 2018.

Prochain article : 3D Secure 2.0 : la sécurité nouvelle génération

 

Are you looking for test card numbers?

Would you like to contact support?

Start searching the Adyen blog...

 Blog