Ressources
Guides et rapports

Intégrer les paiements avec Android

Khaleel Freeman, Ingénieur Informatique, Adyen

21 février, 2022
 ·  3 minutes
Intégrer les paiements avec Android

Normalement, la plupart des applications développées sont étroitement liées à Google Play. Pour comprendre l'espace de développemnent des applications de paiement, il faut savoir qui en sont les clients potentiels et à quoi ressemble le marché. 

Cet article vous explique comment Adyen exploite Android pour mettre en œuvre une solution de paiement à part entière. Commençons par une question :

Comment Adyen utilise Android pour aider les commerçants à traiter les paiements dans leurs magasins ? 

Le paysage actuel

Un caissier rentre une commande puis vous présenter un appareil pour effectuer le paiement. Pensez au sans contact et à la carte à puce. 

Ce terminal de paiement (TPE) exécute un système d'exploitation de type Unix pour effectuer des transactions. Cela signifie que les fabricants (OEM) controôlent à la fois le matériel et le logiciel de leurs appareils. 

Une évolution naturelle vers Android

Les ressemblances sont frappantes entre l'état actuel des terminaux de paiement et celui des téléphones mobiles au début des années 2000 : les fabricants de téléphones portables faisaient tous des logiciels propriétaires pour leurs appareils. En devenant plus puissants, ils ont dépassé leurs limites.

De la même manière, le matériel des terminaux de paiement est devenu à la fois plus rentable et plus puissant, ce qui a permis d'accroître les possibilités d'utilisation d'un seul appareil. Les fabricants ont donc commencé à bifurquer vers le projet Android Open Source - en renforçant le code source et en le certifiant pour les paiements. Ce qui a abouti sur des appareils de paiement polyvalents basés sur Android. 

Il faut noter que cesforks, c'est à dire les systèmes d'exploitation (OS) créés à partir du code source Android, ne contiennent aucun logiciel propriétaire de Google, en raison des licences et et des certifications, ce qui signifie qu'il n'y a pas d'accès ou de distribution via la boutique d'applications.

Les défis sont nombreux en termes d'évolutivité et de déploiement. Comment s'intégrer à différents équipementiers pour effectuer un paiement ? Et comment mettre votre application sur un appareil sans boutique d'applications ?

Aider les commerçants

Les opérations d'Adyen ont deux fonctions : 

Nous construisons une solution basée sur les paiements Android qui intègrent les API des OEM pour lire les données des cartes et communiquer de manière sécurisée avec la plateforme Adyen. Cela standardise l'expérience de paiement pour les commerçants qui souhaitent s'intégrer à la plateforme et simplifier le traitement des paiements.

Gardons à l'esprit la comparaison avec les téléphones mobiles : un dispositif qui traite un paiement est comparable à un téléphone mobile qui passe un appel - il a atteint son objectif premier.

Ensuite, Adyen aide les commerçants à exploiter davantage Android, ce qui leur permet d'offrir une meilleure expérience au personnel et aux clients.

Nous développons et ajoutons de nouvelles fonctionnalités à notre application de lancement, pour maintenir les utilisateurs dans un environnement sécurisé, ce qui réduit les risques d'actions néfastes. De même, pour réduire les risques, nous n'utilisons que des bibliothèques tierces de Google et JetBrains.

Nous travaillons avec les dernières tendances du secteur : Dagger/Hilt pour l'injection de dépendances, Coroutines/Flow comme mécanisme principal pour le code asynchrone et Jetpack Compose pour notre interface utilisateur.

Khaleel Freeman, Ingénieur Informatique

Une fois l'application de lancement en place, les développeurs de sites marchands mettent au point des solutions de paiement - des applications capables de comptabiliser la commande d'un client en prenant en charge différentes méthodes de paiement et devises. Cependant, comme pour le développement d'applications, la créativité de l'équipe est la seule limite. Les commerçants ont créé des applications qui utilisent des scanners de codes-barres et des caméras pour vérifier les niveaux de stock, par exemple.

En utilisant Android de cette manière, le terminal de paiement à usage unique devient un appareil multifonctionnel pour les commerçants.

Après les smartphones, pensez aux Smart terminals




Inscrivez-vous à la newsletter d'Adyen

Recevez nos actualités par mail

Je confirme avoir bien pris connaissance de la Politique de Confidentialité d'Adyen et accepte que mes données soient utilisées conformément à celle-ci.