Ressources
Blogs

Qu'est-ce qu'un acquéreur et pourquoi vous en avez besoin ?

Découvrez ce qu'il faut entendre par acquéreur (en monétique), ses différences avec une banque émettrice et un processeur de paiement, et pourquoi vous en avez besoin pour accepter des paiements.

27 février, 2023
 ·  6 minutes
qu'est-ce qu'un acquéreur en monétique ?

Pour un acheteur, il suffit aujourd'hui de sortir sa carte de paiement et la transaction se déroule en quelques secondes. Mais derrière chaque paiement se cache un processus complexe impliquant différentes institutions financières, orchestré par votre banque acquéreuse.

Qu'est-ce qu'un acquéreur (monétique) ?

Un acquéreur monétique est un établissement financier qui collecte les paiements pour un commerçant.

Lorsque votre client soumet les détails de sa carte de paiement, votre acquéreur lance une demande d'autorisation de paiement. Cette demande est transmise à la banque du client via les réseaux des systèmes de cartes de crédit et de débit. Lorsque la transaction est autorisée, l'acquéreur récupère les fonds. Si elle n'est pas autorisée, l'acquéreur vous communique la raison du refus.


Les acquéreurs doivent être agréés par les régulateurs financiers locaux et les systèmes de cartes pour relayer les transactions. Ils obtiennent cette licence par le biais d'un processus administratif long et complexe, qui implique la conformité aux exigences réglementaires des institutions financières, ainsi qu'aux exigences des systèmes de cartes.

C'est pourquoi les commerçants travaillent avec un acquéreur qui traite les paiements pour eux en échange d'une commission.

Note : On parle de "acquiring bank" ou "acquirers" en anglais pour désigner les acquéreurs.

Les frais d'acquisition

L'acquéreur facture des frais correspondant généralement à un pourcentage du volume des transactions.

Là où les choses se compliquent, c'est que le coût total de votre transaction, souvent facturé par l'acquéreur, peut être décomposé en plusieurs frais différents. Ces frais sont facturés par divers autres acteurs qui interviennent dans le flux de la transaction.

Ces autres parties sont principalement les systèmes de cartes et les banques émettrices, qui facturent respectivement des frais de réseaux et des frais d'interchange. D'autres parties peuvent également être contractées et facturer des frais pour des services liés aux transactions, comme l'authentification (3D Secure), la gestion des risques, la tokenisation, le change, les terminaux de paiement et les services de passerelle.

Note : Si votre prestataire de services de paiement (PSP) est également votre acquéreur, le PSP peut facturer ces frais.

cartes de crédit et de débit

Certains acquéreurs ne divulguent pas quels frais vont à quelle partie et facturent des frais fixes sur toutes les transactions. C'est ce qu'on appelle un modèle de tarification mixte, qui permet de comprendre plus facilement combien vous êtes facturés, mais qui est moins transparent sur ce que vous payez à chaque partie.

D'autres acquéreurs détaillent les frais de votre facture qui sont partagés avec d'autres parties. C'est ce qu'on appelle le modèle de tarification Interchange+ ou Interchange++. L'avantage de ces structures tarifaires plus transparentes est que vous payez que ce que les autres parties facturent réellement. Avec la tarification mixte, vous payez généralement un taux fixe.

Lorsque vous choisissez un acquéreur, il est important de comprendre la ventilation de tous ces coûts, afin de savoir si vous obtenez un prix équitable pour un service particulier.

Des exemples d'acquéreur

On peut citer des banques célèbres comme Wells Fargo, HSBC, Crédit Agricole, Société Générale ou LCL. Les plateformes de technologies financières comme Adyen constituent une autre option. Elles développent des solutions dédiées pour optimiser le traitement des paiements à l'échelle mondiale.

Vous pouvez trouver un acquéreur dans votre région en consultant les bases de données locales gérées par des réseaux de cartes comme Visa (par exemple, en Australie et à Singapour) et Mastercard (par exemple au Royaume-Uni et aux États-Unis). Si vous avez une banque ou une plateforme spécifique en tête, contactez-la directement pour savoir si elle est acquéreur.

Quel est le rôle de l'acquéreur dans le flux de paiement ?

où se situe l'acquéreur dans le flux de paiement

Où se situe l'acquéreur dans le flux de paiement (représentation simplifiée)

Pour faire simple, en tant que commerçant, vous travaillez généralement directement avec un prestataire de services de paiement (PSP), mais vous recevez de l'argent de votre banque acquéreuse.

Plus en détails, voici comment les différents rôles interagissent dans le flux du paiement :

Vous avez accepté un paiement en ligne ou en magasin à un point de vente par l'intermédiaire de votre prestataire de services de paiement (PSP). La transaction est en cours. Que se passe-t-il maintenant ?

  • Votre PSP se connecte à un processeur acquéreur qui envoie une demande via le système de cartes pour autoriser le paiement.
  • La requête est adressée à la banque émettrice.
  • La banque du client vérifie si elle dispose de suffisamment d'argent ou de crédit pour effectuer la transaction.
  • Lorsque le paiement est autorisé, l'acquéreur récupère les fonds. L'acquéreur réserve les fonds (moins le coût de la transaction) sur le compte marchand qu'il a créé pour votre entreprise. Dans les jours qui suivent, l'argent est transféré sur le compte de votre entreprise.
  • Si le paiement n'est pas autorisé, l'acquéreur en est informé et communique les raisons du refus.

Avec tous ces acteurs différents, il peut être compliqué de déterminer quelle partie est responsable de quel service dans le flux d'une transaction.

Par exemple, un PSP peut vous aider à accepter des paiements et à offrir des services d'acquisition par l'intermédiaire d'un tiers. Cela peut être pratique, car vous ne devez gérer qu'un seul fournisseur pour vos paiements (sans avoir besoin de contrat VAD notamment), mais il peut aussi être difficile de comprendre quelle banque acquéreuse et quel processeur d'acquisition sont derrière le service du PSP.

Acquéreur et banque émettrice

En résumé, la banque émettrice est la banque du client et l'acquéreur est la banque du commerçant.

L'acquéreur obtient des commerçants l'argent que les clients ont payé en récupérant l'argent de la banque émettrice. 

La banque émettrice est l'institution financière qui fournit à votre client la carte de crédit ou de débit qu'il a utilisée pour effectuer le paiement. Lorsque la transaction est autorisée, l'émetteur transfère l'argent à l'acquéreur, qui l'apporte au commerçant.

Acquéreur et processeur de paiement

Le processeur de paiement a une fonction strictement technique. Il recueille et traite les informations relatives à la carte de paiement du client dans les réseaux de systèmes de cartes.

Les processeurs travaillent généralement avec les PSP d'une part pour initier la transaction, et avec les acquéreurs d'autre part, qui fournissent les licences aux institutions financières et aux systèmes de cartes pour traiter la transaction.

Le PSP peut également proposer d'autres services tels que la gestion des risques, la tokenisation, l'authentification ou le reporting.

Votre acquéreur a un rôle différent. Il ne fait pas toujours partie du flux de transaction technique de chaque paiement, mais il communique avec chaque institution financière pour récupérer les fonds et s'assurer que vous obtenez la somme totale pour les achats de vos biens.

Carte des régions où Adyen est acquéreur

L'acquisition internationale

Vous vendez à l'international ? Vous aurez besoin d'un acquéreur local ou bien votre acquéreur devra effectuer des transactions transfrontalières.

Les transactions transfrontalières ne sont pas nécessairement gênantes, mais elles peuvent causer des problèmes dans le traitement des paiements.

Un aquéreur local peut réduire les refus de paiement. Il a des frais moins élevés, des taux d'autorisation supérieurs et règle les paiements plus rapidement. Le plus gros inconvénient pour vous est de devoir gérer un plus grand nombre de fournisseurs dans un plus grand nombre de territoires.

Heureusement, certains acquéreurs ont anticipé ce casse-tête en proposant des solutions complètes. Avec Adyen, par exemple, vous travaillez avec un partenaire unique qui dispose de licences d'acquisition locales sur tous les marchés où vous opérez.

Les acquéreurs rendent les paiements possibles

Votre acquéreur est le moteur du traitement des paiements pour votre entreprise. Il sécurise les paiements dus à votre entreprise en faisant passer les transactions par le flux de paiement. Et il le fait en un clin d'œil.

Acquisition Adyen

Découvrez comment Adyen peut augmenter vos taux d'autorisation en tant qu'acquéreur.

En savoir plus



Inscrivez-vous à la newsletter d'Adyen

Recevez nos actualités par mail

Je confirme avoir bien pris connaissance de la Politique de Confidentialité d'Adyen et accepte que mes données soient utilisées conformément à celle-ci.