Tediber dort sur ses deux oreilles avec Adyen

En 6 ans seulement, la marque Tediber est devenue un acteur incontournable du matelas, de la literie et du bien-être de la maison. Nous avons échangé avec son fondateur Julien Sylvain sur ses enjeux d’expérience client, ses perspectives d’avenir et sur le confort offert par Adyen.

Tediber en chiffres*
Chiffre d'affaires 50 Millions d'€
Matelas vendus > 150.000
Salariés > 50
Boutiques 3 (Paris, Lille, Toulouse)
Canaux de vente 95% d'achats en ligne / 5% en magasin

Tediber en quête de paiements simples et fluides

Fondée en ligne fin 2015, la DNVB (Digital Native Vertical Brands) Tediber s’est créé avec une identité forte et la volonté d’offrir une expérience d’achat de literie mémorable avec un rapport qualité / prix imbattable.

Victime de son succès, Tediber a rapidement atteint les 20 millions d’euros de chiffre d’affaires et a décidé de remettre à plat son infrastructure en ligne il y a un peu plus de 2 ans. Maximiser les conversions était l’objectif et les questions relatives aux paiements et la connexion en API étaient primordiales.

Selon Julien Sylvain : « il y a avait déjà un enjeu technique, on voulait identifier le partenaire qui allait être le plus simple, le plus fluide, le plus robuste”. Pour le paiement en 1 fois, c’est Adyen qui a été choisi pour sa simplicité. »

« Avec Adyen, on a trouvé une API extrêmement simple, une documentation bien faite, un interlocuteur dédié et très performant. L’onboarding a été excellent. »

Julien Sylvain Fondateur, Tediber

Deuxième enjeu : la conversion. Selon Julien : « côté client, il fallait garantir la simplicité et la fluidité du parcours d’achat. Chez Tediber, on a une culture de l’A/B test extrêmement forte, on a vérifié les résultats avec Adyen qui sont très bons pour nos consommateurs. La page de paiement est totalement intégrée sur la page Tediber et correspond à notre univers de marque. »

Comme Tediber, cultivez votre croissance grâce aux paiements.

Retrouvez notre guide

Sur l’opérationnel, Tediber se devait de se douter d’une interface back-office simple et facile d’utilisation, notamment pour les remboursements. Selon Julien « l’interface utilisateur d’Adyen était très satisfaisante de ce point de vue. »

Sur la gestion de la fraude, Tediber opère en full 3DS étant donné la valeur de son panier moyen et de l’importance de cet achat dans la vie du client. Julien se rappelle « avant Adyen nous travaillions avec un partenaire qui utilisait un sous-traitant sur les enjeux de fraude et nous avions des pertes de conversion qui étaient dommageables. »

« Pour s’adapter à de nouveaux volumes, il faut faire preuve de flexibilité à tous les niveaux. »

Julien Sylvain Fondateur, Tediber

La croissance fulgurante du commerce en ligne, soutenue par la crise sanitaire en 2020, a profité à Tediber qui a rapidement doublé ses volumes mais qui a dû s’adapter dans ce nouveau contexte. Julien témoigne : « nous avions besoin de fluidité sur de nombreux aspects. Nous avons été contents d’avoir une organisation des paiements simple, bien paramétrée avec la crise pour capter la croissance sans friction, notamment avec Adyen. »

Les paiements dans la stratégie de Tediber : une expérience sans couture

Les enjeux de paiement de Tediber s’inscrivent aussi dans ses perspectives d’avenir et les projets ne manquent pas pour Julien. 

Sur sa gestion du risque : « Aujourd’hui nous sommes en full 3DS mais nous avons sans doute de la conversion à aller chercher sans augmenter le risque de fraude et nous travaillons là-dessus avec Adyen. »

Optimiser le parcours mobile : « Le matelas n’est pas un investissement à prendre à la légère, ce qui explique que beaucoup de nos acheteurs passent par l’ordinateur. Mais nous devons aussi optimiser le parcours sur mobile. »

Proposer les meilleurs moyens de paiement : « Pour offrir la meilleure expérience à nos clients, nous allons aussi intégrer les nouvelles méthodes de paiement comme Apple Pay, Bancontact ou Google Pay»

Proposer le Buy Now Pay Later : « À termes, on rêve aussi de mettre en place le Buy Now Pay Later. Nos cycles d’expédition sont très rapides mais beaucoup de clients sont prévoyants et commandent leurs matelas plusieurs semaines avant leur déménagement. On aimerait beaucoup pouvoir débiter le client au moment de l’expédition de son produit. »

Optimiser le paiement en point de vente : « Nous avons aussi 3 boutiques à Paris, Lille et Toulouse et nous souhaitons y améliorer l’expérience de paiement. C’est un canal d’acquisition aussi bien que de conversion. Nous aimerions être mieux connectés à nos paiements en boutique et c’est un enjeu pour l’avenir. Nous avons pour objectif de doubler de taille et de développer un réseau d’une quinzaine de boutiques. »

Se nourrir de la donnée de paiement : « Même si notre produit phare a peu de repeat (achat récurrent), il nous appartient aussi de sophistiquer la relation de paiement avec nos clients. Auparavant nous étions quasiment monoproduit. Mais aujourd’hui nous avons une gamme élargie avec notamment du linge de lit. On a beaucoup de repeat sur ces produits. Nous souhaitons tirer profit des données de paiement pour simplifier la vie de nos clients en simplifiant le réachat. Fluidifier, amplifier et mesurer le repeat avec de la donnée bancaire fiable est un vrai enjeu. »

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, et ceux qui dorment bien. Sur tous ces sujets, Adyen se tient prêt à accompagner Tediber pour des nuits sans stress avec les meilleures solutions pour garantir sans cesse et sur tous ces canaux une expérience d’achat incomparable.

*Données septembre 2021


Inscrivez-vous à la newsletter d'Adyen

J'accepte de recevoir des newsletters de la part d'Adyen à propos de la société, de son activité et du secteur, de ses partenaires et affiliés, de ses produits et services, de ses nouvelles fonctionnalités et des lancements à venir. En envoyant ce formulaire, vous reconnaissez avoir lu les conditions de notre Déclaration de confidentialité et vous consentez à l'utilisation des données dans le cadre de ces conditions.


Are you looking for test card numbers?

Would you like to contact support?