Europe

L'Europe vise toujours un marché digital unique. Cette position se traduit par une décentralisation des services financiers et la mise en place de règlementations accrues en matière de sécurité, intégrées dans la nouvelle Directive européenne sur les services de paiement (DSP2).

[ARTICLE] : L'impact de la Directive DSP2 sur le paysage des paiements

La vente au détail en Europe connaît une croissance exponentielle, en particulier en Europe du Sud, où cette croissance est soutenue par le m-commerce en raison d'une population jeune. On constate toutefois de nombreuses disparités en matière de connectivité et d'ouverture aux achats transfrontaliers.

Selon un rapport de la Ecommerce Foundation sur l'e-commerce européen en 2017, la connectivité progresse de façon stable, avec une croissance de 13 % en moyenne ces cinq dernières années. L'Europe du Nord est en tête avec un taux de connectivité de 93 %, suivie par l'Europe de l'Ouest (89 %), l'Europe centrale (86 %), l'Europe du Sud (71 %) et l'Europe de l'Est (66 %).

En matière d'achats transfrontaliers, le Luxembourg est en tête, avec 74 % de ses achats effectués auprès de détaillants étrangers. La Russie s'impose également comme un marché ouvert aux achats sur des sites internationaux. Et, selon les données d'Adyen, les consommateurs suisses, belges, irlandais, néerlandais et allemands acceptent volontiers de passer des commandes à l'étranger. Les consommateurs espagnols préfèrent toujours effectuer leurs achats dans leur propre pays.

Pourtant, malgré la volonté des consommateurs allemands ou néerlandais d'effectuer des achats sur des sites Web internationaux, les moyens de paiement locaux dominent dans ces pays. Aucune entité locale n'est requise pour accepter des moyens de paiement locaux dans ces marchés, mais il vous faudra toutefois disposer d'une entité dans au moins un État européen afin d'accepter des cartes à travers tous les marchés.

Europe
Austria

Autriche

L'univers des paiements en Autriche est similaire à ce qui existe en Allemagne. Outre les banques en ligne (pour les transferts par carte de crédit), les prélèvements sont également populaires. Cette possibilité devrait donc être envisagée selon le modèle commercial. Par ailleurs, les paiements par carte ne cessent d'augmenter, à raison de près de 10 % par an. Il est donc essentiel de proposer cette option de paiement.

Belgium

Belgique

Les consommateurs belges sont relativement ouverts aux achats transfrontaliers, avec 25 % des transactions effectuées sur des sites étrangers.

Le moyen de paiement le plus utilisé en Belgique est Bancontact, qui compte plus de cartes en circulation que le pays compte de citoyens belges. Il s'agit d'une carte de débit qui offre une garantie de paiement de 100 % et qui peut être utilisée sur tous les canaux (Internet, mobiles, POS). Bancontact permet également de traiter des transactions récurrentes par prélèvement SEPA.

Dans l’ensemble, les moyens de paiement les plus courants pour payer en ligne sont Bancontact, les cartes de crédit (Visa/Mastercard et Amex) et les cartes de débit (Maestro). PayPal, SEPA et Sofort sont également populaires.

Nos suggestions

Aujourd'hui, de nombreux consommateurs qui tentent d'effectuer un achat depuis leur smartphone se trouvent bloqués si la version mobile de Bancontact n'est pas prise en charge. La version traditionnelle de Bancontact nécessite un appareil fourni par la banque (digipass/lecteur de cartes) afin de générer un jeton d'authentification. Cette procédure peut véritablement nuire aux conversions dans le cadre d'une expérience mobile. Par ailleurs, la version mobile simplifie l'achat depuis un ordinateur car les consommateurs n'ont qu'à scanner un code QR pour s'authentifier. Remarque : si vous prenez en charge Bancontact/Maestro, assurez-vous que le cryptogramme visuel (code CVC) n'est pas obligatoire car les cartes belges Maestro n'en comportent pas.

En savoir plusRéduire le texte
Czech Republic

République tchèque

La présence tchèque sur Internet et sur les sites d'e-commerce a fortement augmenté ces dernières années. La carte de crédit constitue le moyen de paiement en ligne le plus répandu en République tchèque.

Denmark

Danemark

Au Danemark, les cartes continuent de dominer le marché des paiements. Les cartes de débit Dankort, associées à Visa, sont le type de carte le plus répandu.

France

France

La France représente une formidable possibilité d'expansion, avec des ventes e-commerce qui devraient atteindre les 64 milliards de dollars en 2018.

Cartes Bancaires domine le paysages des paiements, et la plupart des cartes françaises sont des Cartes Bancaires co-brandées avec Visa ou Mastercard. En tant que membre direct de CB, nous pouvons fournir à nos clients les meilleurs taux d'autorisation.

Nos suggestions

Aucune entité locale n'est nécessaire en France pour une acquisition locale, même si (comme c'est le cas dans la plupart des pays de la zone euro), une entité dans l'UE est obligatoire.

En savoir plusRéduire le texte
Germany

Allemagne

Les Allemands figurent parmi les consommateurs les plus ouverts aux achats transfrontaliers au monde, avec plus de 50 % des achats en ligne réalisés sur des sites internationaux.

Malgré cette bonne volonté, l'Allemagne est l'un des pays les plus fragmentés en matière de moyens de paiement. La majorité des transactions en ligne s'effectuent par des moyens de paiement autres que des cartes de crédit (prélèvements SEPA, SOFORT et Giropay). Dans la vente au détail, en particulier les articles de mode, de nombreux consommateurs optent pour la facture ouverte : un tiers paie les produits et services, avant d'être remboursé par l'acheteur une fois la livraison effectuée.

[ARTICLE] : Les 10 bonnes pratiques du prélèvement SEPA

Si vous envisagez de vous étendre en Europe, l'Allemagne est l'un des premiers marchés à étudier. Non seulement pour sa taille, mais aussi pour son ouverture aux paiements transfrontaliers.

Nos suggestions

En raison de son ouverture aux paiements transfrontaliers et de sa taille, nous recommandons aux entreprises visant l'Europe de débuter par l'Allemagne.

En savoir plusRéduire le texte
Finland

Finlande

La Finlande est l'un des pays leaders du marché en matière de services bancaires en ligne et mobile. Par conséquent, la banque en ligne y est répandue.

Italy

Italie

L'Italie est le quatrième plus grand marché de l'e-commerce d'Europe. Plus de 80 % des Italiens sont connectés (proportion qui devrait progresser de 16 % au cours de cette année). En 2016, l'Italie comptait 13 millions d'acheteurs fréquents sur Internet, dépensant chacun 1 400 € en moyenne.

Les consommateurs italiens se tournent de plus en plus vers la technologie mobile, notamment à travers PayPal. Les cartes prépayées ont également le vent en poupe en raison de leur (apparente) sécurité et de leur faible coût. Les cartes de crédit les plus courantes sont Visa et Mastercard, et la carte de débit prépayée la plus répandue est Postepay (co-brandée avec Visa). Le système local de débit PagoBancomat vient d'annoncer qu'il allait bientôt lancer un moyen de paiement sur Internet. Avec la reconnaissance de cette marque et son haut taux de pénétration des cartes, nous pensons que ce moyen de paiement devrait rapidement progresser.

Netherlands, the

Les Pays-Bas

Si l'achat depuis des sites internationaux est relativement commun aux Pays-Bas, le mode de paiement privilégié reste iDEAL, système spécifique au marché néerlandais. iDEAL est un système interbancaire pris en charge par toutes les banques grand public du pays et permettant aux consommateurs d'utiliser leur compte bancaire pour des achats en ligne. Les prélèvements et les paiements à réception de facture sont également répandus.

Nos suggestions

De par la facilité qu'offre le pays pour faire des affaires, les marchands doivent envisager les Pays-Bas comme l'un des premiers marchés européens à intégrer. Il est alors crucial de proposer iDEAL comme moyen de paiement.

En savoir plusRéduire le texte
Norway

Norvège

La Norvège possède l'un des taux d'utilisation de carte les plus élevés par personne en Europe, ce qui explique qu'il s'agisse du moyen de paiement le plus fréquent. De plus, grâce à des applications comme VIPPS, les paiements mobiles gagnent en popularité. Enfin, l'option de paiement après livraison avec Klarna est également répandue dans ce pays.

Poland

Pologne

La Pologne est le neuvième pays le plus grand d'Europe et compte 38 millions d'habitants. La banque en ligne est de loin le moyen le plus répandu en Pologne.

Nos suggestions

Le marché polonais est facile à intégrer. Il n'est pas nécessaire d'avoir une entité locale ou de prendre en charge les règlements en devise locale. Toutefois, les émetteurs polonais exigent aux porteurs de cartes d'enregistrer leur carte lorsqu'ils l'utilisent pour la première fois sur Internet. Si ce n'est pas fait, la carte est systématiquement refusée pour tout achat en ligne.

En savoir plusRéduire le texte
Portugal

Portugal

Le secteur du e-commerce au Portugal devait progresser de plus de 12 % en 2017, pour s'établir à 4,73 milliards d'euros de ventes en ligne à la fin de l'année.

Si le taux de pénétration des cartes est assez élevé au Portugal, le moyen de paiement le plus courant est MultiBanco, qui a représenté près de 86 % du total des ventes en 2016 (29 % en termes de valeur monétaire annuelle). Il s'agit d'une option post-paiement : une référence est créée lors du règlement des achats, puis le paiement est effectué auprès d'un distributeur automatique à l'aide d'une carte de débit ou sur Internet via une banque en ligne.

Nos suggestions

Pour les détaillants, MultiBanco peut représenter jusqu'à 50 % des paiements au Portugal.

En savoir plusRéduire le texte
Russia

Russie

La Russie est un exemple frappant de marché important où les cartes de crédit ne dominent pas. En effet, les cartes ne représentent qu'une petite partie des transactions en ligne. À la place, les moyens de paiement locaux les plus répandus sont le paiement à la livraison, la banque en ligne et les portefeuilles électroniques parmi lesquels :

Yandex.Money, portefeuille électronique le plus répandu, intégrant des options de recharge (cartes à gratter prépayées, cartes en plastique, banque en ligne et espèces)

  • Qiwi, portefeuille électronique qui se recharge sur l'un des plus de 150 000 terminaux de paiement, mais aussi par carte de débit/crédit ou téléphone
  • Sberbank est la plus grande banque avec 40 millions d'utilisateurs. Parce que les cartes de débit sont largement privilégiées par les consommateurs, la banque en ligne constitue la meilleure solution pour les conquérir.
  • Paiements en espèces via des distributeurs automatiques ou des kiosques/bureaux de paiement ; moyen de paiement répandu depuis longtemps ; le perfectionnement des terminaux qui acceptent ce moyen de paiement s'est traduit par une plus grande transparence de l'environnement de paiement et une automatisation des paiements en ligne.

En Russie, les paiements par distributeurs automatiques ont longtemps été très populaires et les terminaux de plus en plus perfectionnés ont rendu l'environnement de paiement plus transparent, avec désormais des recharges automatiques et des paiements récurrents.

Nos suggestions

Aucune entité nationale n’est nécessaire pour traiter les paiements qui ne sont pas effectués par carte, et il est facile d’accéder à la plupart des options de paiement en Russie. Adyen prend en charge les principaux portefeuilles et banques en ligne, de même que plusieurs options de paiement en espèces. Afin de traiter les cartes localement, vous devez disposer d'une entité locale et d'un compte bancaire local.

En savoir plusRéduire le texte
Spain

Espagne

En 2017, le chiffre d'affaires du commerce électronique espagnol B2C a augmenté de 8 % pour atteindre les 28 milliards d'euros. 26,1 millions des internautes espagnols ont acheté des produits ou services sur Internet en 2015, avec une dépense moyenne de 1 089 €.

En Espagne, les espèces constituent le moyen de paiement le plus courant, et le nombre de distributeurs automatiques par million d'habitants figure parmi les plus élevés d'Europe. Les cartes sont elles aussi assez répandues : 85 % de la population possède au moins une carte de crédit ou de débit. Toutes les cartes sont co-brandées avec Visa ou Mastercard. Les cartes virtuelles prépayées, destinées aux achats sur Internet, gagnent également en popularité, mais les modes de paiement alternatifs, comme les paiements échelonnés, ont encore du mal à s'imposer.

Bien que toutes les cartes émises en Espagne soient compatibles avec 3D Secure, le fait d'utiliser ce système de sécurisation pour toutes vos transactions pourrait réduire vos taux de conversion de 20 %. C'est pourquoi les entreprises tendent à utiliser des règles dynamiques permettant d'activer 3D Secure seulement quand c'est nécessaire. Toutefois, les limites des anciens systèmes de traitement peuvent rendre cette approche difficile à mettre en place.

Nos suggestions

Pour bénéficier de taux d'autorisation optimisés, nous vous recommandons d'effectuer le traitement via un acquéreur local (Adyen peut fournir une acquisition locale sur le marché). Dynamic 3D Secure (qui fait partie du système de gestion des risques RevenueProtect d'Adyen) va vous permettre d'équilibrer sécurité et conversion pour vos consommateurs espagnols.

En savoir plusRéduire le texte
Sweden

Suède

Dans le plus grand pays scandinave qu'est la Suède, le secteur de l'e-commerce pesait 11,5 milliards d'euros en 2017, soit une hausse de 9 % en glissement annuel. En 2016, pour l'ensemble des pays scandinaves, ce secteur valait 21,9 milliards d'euros.

En Suède, si les cartes restent le moyen de paiement en ligne le plus répandu, le pays est à la pointe des paiements à facture ouverte (Klarna). Ce moyen de paiement est en plein essor à l'échelle internationale et constitue désormais le deuxième moyen de paiement le plus répandu après les cartes, et le moyen de paiement le plus courant dans la vente au détail. La banque en ligne, au travers de grandes banques telles que Handelsbanken, SEB et Nordea, est le troisième mode de paiement le plus répandu. Il peut s'agir de services de paiement bancaires en ligne ou de la célèbre application de virement bancaire Swish. Enfin, signalons qu'Apple Pay vient d'apparaître en Suède, de même qu'au Danemark et en Finlande.

Pour certains émetteurs suédois, la norme 3D Secure est obligatoire pour toutes les transactions par carte. D'autres émetteurs exigent que l'acheteur effectue ses achats en ligne dans un laps de temps donné.

Nos suggestions

Adyen vous apporte toute son aide pour la mise en place de moyens de paiement à facture ouverte. Ces moyens de paiement sont destinés à la vente au détail, plutôt qu'aux biens numériques. Dynamic 3D Secure (qui fait partie du système de gestion des risques RevenueProtect d'Adyen) vous permet de choisir quand appliquer la norme 3D Secure. Il s'agit d'une possibilité particulièrement utile quand les cartes de vos clients ont été émises par des banques qui exigent la norme 3D Secure.

En savoir plusRéduire le texte
Switzerland

Suisse

Le marché de l'e-commerce en Suisse connaît une croissance régulière ayant atteint 10 % en 2017. En 2015, les dépenses moyennes par acheteur s'élevaient à 1 815 €. Les moyens de paiement les plus répandus à l'échelle nationale sont : à réception de facture, par carte de crédit et via PayPal.

Turkey

Turquie

En Turquie, le secteur du commerce électronique pesait 7,95 milliards d'euros en 2016. Si le secteur est encore à la traîne par rapport aux autres pays d'Europe, il devrait augmenter les années à venir. Les internautes turcs sont jeunes, calés en matière de téléphonie mobile. D'ailleurs, près d'un quart des acheteurs en ligne utilisent leur portable pour effectuer leurs achats.

L'utilisation des cartes de crédit est répandue, représentant 80 % des transactions électroniques. 65 % de ces transactions sont réglées par paiement échelonné. Actuellement, les cartes prépayées connaissent la plus forte croissance.

Comme MIR en Russie, l'organisme BKM a lancé un système national de paiement baptisé TROY, en 2016. En mai 2018, 2,6 millions de cartes avaient été émises.

Nos suggestions

Certaines particularités locales de ce marché peuvent requérir une acquisition locale. Citons notamment : 1. Les paiements échelonnés par carte de crédit sont très répandus, mais peuvent uniquement être proposés en entrant en relation avec des banques individuelles. 2. Des frais supplémentaires peuvent être imputés pour les acquisitions transfrontalières et les paiements échelonnés ne sont possibles que pour les acquéreurs du pays. (Remarque : Adyen est en relation avec toutes les banques via un partenaire et peut donc proposer des paiements échelonnés à la majorité des clients turcs.) 3. Le système 3D Secure est obligatoire pour la plupart des cartes de débit et les paiements récurrents ne sont donc pas pris en charge pour la majorité d'entre elles.

En savoir plusRéduire le texte
United Kingdom

Royaume-Uni

Le Royaume-Uni est l'une des économies les plus dynamiques d'Occident. Si l'ensemble des retombées du Brexit restent incertaines, cet événement a déjà des conséquences sur l'e-commerce. Avec la diminution de la valeur de la livre sterling, le Royaume-Uni attire les acheteurs du monde entier, et les consommateurs britanniques sont moins susceptibles d'acheter à l'étranger.

Les acheteurs britanniques sont les champions du monde des achats sur mobile. Par ailleurs, les cartes de débit sont répandues : le consommateur moyen possède 2 à 3 cartes. Les cartes représentent environ 90 % de tous les paiements en ligne. PayPal est également très présent, tandis que la banque en ligne est quasiment inexistante sur ce marché.

Nos suggestions

Actuellement, le Royaume-Uni est le seul pays européen où la méthode AVS (Address Verification Service) est prise en charge. D'autre part, la majorité des émetteurs de cartes prennent en charge le système 3D Secure. Par conséquent, le Royaume-Uni constitue l'un des rares pays où la mise en place du système 3D Secure permet d'accroître réellement la conversion globale. Cette situation s'explique par l'existence de l'authentification basée sur les risques (RBA) : la banque émettrice choisit de renoncer à effectuer l'intégralité du processus d'authentification si l'opération présente peu de risques. Les services de mise à jour des données de compte pour les cartes Visa et Mastercard sont également disponibles au Royaume-Uni. Vous avez donc l'assurance que les fichiers de vos cartes sont toujours à jour.

En savoir plusRéduire le texte

Are you looking for test card numbers?

Would you like to contact support?

Start searching the Adyen website...

  Website