Tout ce que vous devez savoir sur les portefeuilles mobiles

Leur succès, leur avenir et les raisons pour lesquelles ils peuvent faire le bonheur de vos acheteurs

Le commerce mobile représente actuellement 37 % des dépenses mondiales en ligne, ce nombre atteignant environ 50 % au Royaume-Uni, en Australie et Chine. Les portefeuilles mobiles, avec leurs flux de paiement simplifiés et le soutien de puissantes marques comme Apple, contribuent à conforter cette tendance. 

L'adoption dans les différents marchés et secteurs varie considérablement en raison de la disparité des réglementations, des infrastructures, ainsi que du degré de préparation des consommateurs. Apple Pay et Android Pay ciblent actuellement les principaux marchés comme l'Europe, l'Asie-Pacifique et les États-Unis, tandis que Samsung Pay, qui se cantonne actuellement aux magasins physiques, se tourne vers les marchés en développement en Amérique du Sud. Pendant ce temps, Alipay et WeChat Pay sont devenus monnaie courante dans toute la Chine, et au-delà.

Apple Pay : le leader du luxe et du retail

Deux ans après son lancement, Apple Pay compte 12 millions d'utilisateurs à travers les États-Unis, le Canada, l'Australie, Singapour, Hong Kong, le Royaume-Uni, la Suisse et la France. D'après le volume de transactions traité sur notre plateforme, nous constatons qu'il s'agit du portefeuille natif le plus florissant, avec une croissance de 400 % l'an passé. 

En tant que précurseur, Apple Pay a dû fortement insister pour encourager son adoption. À Londres et Tokyo, le service s'est associé aux réseaux de transport pour offrir une alternative aux cartes de transport. Aujourd'hui, grâce à son arrivée Web, Apple Pay attire également les acheteurs en ligne. Et il semblerait que cela ait marché : sur notre plateforme, le volume de transactions Apple Pay a doublé au cours des deux derniers mois. En magasin, il est possible de payer via Apple Pay au moyen de n'importe quel terminal NFC, sans intégration supplémentaire requise. 

Pour les entreprises, Apple Pay possède deux avantages essentiels. Le premier est le profil démographique de ses usagers : les utilisateurs d'iOS sont généralement des early adopters aisés, cible idéale pour les marques de luxe. 

Le second est l'expérience utilisateur raffinée d'Apple, qui encourage les conversions en rendant les paiements totalement fluides. Par exemple, une marque de prêt-à-porter de luxe utilise Apple Pay pour s'affranchir du panier de commande : les acheteurs appuient simplement sur l'icône Apple située sous un article et confirme le paiement via Touch ID. 

Apple Pay aide également les entreprises qui ont des commandes très fréquentes et élevées, telles que les entreprises de livraison de nourriture et les cafés. JustEat, par exemple, facilite davantage les commandes répétées en permettant de les régler via l'Apple Watch.

L'industrie des transports aériens a également tiré profit d'Apple Pay. La possibilité de stocker les cartes d'embarquement et de payer à l'aide d'Apple Wallet en fait le compagnon de voyage par excellence. Vueling, entre autres, constate des gains significatifs depuis l'intégration d'Apple Pay.

Android Pay : un tsunami en puissance  

Android Pay a été lancé aux États-Unis en septembre 2015 et compte désormais des utilisateurs à travers les États-Unis, le Royaume-Uni, la Pologne, l'Australie, Hong Kong et Singapour.

Il est intéressant de noter que, selon Statista, Android surclasse largement iOS en nombre d'utilisateurs dans les principaux marchés, et que l'entreprise possède plus de 80 % des parts de marchés mondiales sur les smartphones. Ainsi, même s'il semblerait que les utilisateurs Apple mènent la course, Android pourrait bien déferler comme un tsunami.

Android Pay est disponible sur application, en magasin via les terminaux NFC et depuis peu sur le Web mobile.

Samsung Pay : la couverture la plus vaste pour les paiements en magasin

Après son introduction en Corée du Sud en août 2015, Samsung Pay s'est lancé sur le marché américain comme moyen de paiement en magasin. Depuis, le service s'est étendu à la Chine, à Singapour, à l'Australie, au Brésil, à Porto Rico, à la Russie et à l'Espagne. Il compte aujourd'hui 5 millions d'utilisateurs inscrits. 

En plus des cartes de crédit, Samsung Pay prend en charge les cartes d'adhérent, les cartes-cadeaux et les bons de réduction, ouvrant ainsi son portefeuille à un segment d'utilisateurs plus large. Ce service se démarque par sa capacité à imiter les bandes magnétiques grâce à la technologie MST (« transmission magnétique sécurisée »). Cela permet de régler ses achats lorsqu'aucun terminal NFC n'est disponible, un véritable atout aux États-Unis, où l'adoption d'EMV continue de s'intensifier. Les terminaux Adyen prennent entièrement en charge les transactions EMV sans contact. Cependant, les transactions Samsung Pay seront considérées comme des paiements NFC.

Pendant ce temps en Chine...

Concernant l'adoption des portefeuilles mobiles, la Chine a des années-lumière d'avance. Avec 560 millions de smartphones, elle possède la base d'utilisateurs de smartphone la plus importante du monde. Ce marché compte deux acteurs principaux : 

Alipay

En Chine, Alipay représente 50 % du marché global des paiements en ligne. Avec 450 millions d'utilisateurs, c'est le leader des paiements sur mobile dans le pays. 

Alipay est apprécié par les entreprises numériques comme Evernote, car ce service permet de proposer facilement des offres freemium aux utilisateurs chinois. Il fournit aux boutiques de luxe un excellent moyen d'entrer en contact avec un grand nombre d'acheteurs chinois, sur et en dehors du territoire. The Cambridge Satchel Company a enregistré une progression de 15 % après le déploiement d'Alipay, et l'entreprise  Daniel Wellington a déclaré qu'Alipay lui permettait d'atteindre les acheteurs chinois de manière plus simple et plus rapide. 

WeChat Pay

Le sujet phare du moment est WeChat Pay, qui compte 300 millions d'utilisateurs, un chiffre qui ne cesse de grandir. C'est un moyen de paiement prometteur car il marque la naissance du commerce « conversationnel », c'est-à-dire la possibilité pour les acheteurs de réaliser des transactions directement dans une conversation en ligne. WeChat a créé un écosystème entier au sein duquel les internautes chinois peuvent discuter, se connecter et interagir avec les marques. Avec l'introduction de cette solution de paiement, WeChat ferme la boucle : il est désormais possible de tout faire au sein de l'application. 

WeChat Pay est seulement disponible pour les acheteurs possédant un compte bancaire chinois. Mais, à l'instar d'Alipay, ce service s'avère décisif pour atteindre les acheteurs chinois, c'est pourquoi nous l'intégrons actuellement pour les marques de luxe ainsi que pour les sites de compagnies aériennes et de réservation de voyage.

Les portefeuilles mobiles constituent un élément indispensable pour proposer un parcours client à la hauteur des attentes de vos acheteurs. Nous collaborons étroitement avec tous les principaux moyens de paiement, dont les portefeuilles mobiles, dans le but de vous fournir les meilleures intégrations dès leur lancement. De plus, nos experts locaux vous aideront à choisir la combinaison de paiement qui s'adapte le mieux à votre modèle commercial et aux exigences de vos clients.

Faites le bonheur de vos clients en leur offrant la meilleure expérience de paiement, où qu'ils soient dans le monde.

Avez-vous aimé cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter ci-dessous pour recevoir les dernières actualités, études de cas et nouveautés :