5 astuces paiement pour optimiser vos abonnements

Roelant Prins
Chief Commercial Officer

Avec Adyen, vous pouvez facilement prendre en charge les paiements récurrents et booster vos taux d'autorisation.

Jusqu'à quel point les entreprises proposant des formules d'abonnement et de prélèvement récurrent sont-elles ancrées dans notre quotidien ? 

Personnellement, j'écoute de la musique sur Spotify et je stocke mes fichiers sur Dropbox. Par ailleurs, Netflix me permet d'éviter bon nombre de disputes à la maison et pour les anniversaires, j'utilise le service de livraison de fleurs Bloomon. Et, bien sûr, il me suffit d'un geste pour réserver un Uber.

Tout ceci met en évidence la progression constante de l'économie des abonnements et des paiements récurrents, qui a évolué en réponse aux exigences des consommateurs d'aujourd'hui, désireux d'un service de meilleure qualité, plus rapide et plus simple. Et dans ce contexte, une chose est sûre : les entreprises qui savent répondre à ces besoins attirent des clients fidèles et se développent rapidement. 

Pour réussir, l'expérience doit être fluide et ininterrompue. Et dans ce domaine, le processus de paiement joue un rôle primordial. Si cette étape se déroule correctement, le client pourra s'inscrire rapidement et sera ensuite débité sans accroc à intervalles réguliers. Enfin, le paiement s'arrêtera dès lors que le client souhaitera résilier son abonnement, et pas avant. 

Pour offrir une expérience qui incite vos clients à revenir, encore et encore, voici quelques conseils : 

Simplifiez l'inscription au maximum 

L'inscription est le moment de vérité, et il est primordial de mettre en place la bonne solution. Nombreux sont les éléments qui peuvent impacter (positivement comme négativement) l'expérience des clients. 

« Il est très utile de pouvoir s'appuyer sur un partenaire qui connaît votre marché de l'intérieur et dispose des outils adéquats. » – Thierry Locard, Netflix.

Les consommateurs du monde entier ont des attentes différentes en matière de paiement. Certains privilégient les moyens de paiement en espèces ou les virements bancaires tandis que pour d'autres, la préférence est au mobile. Le service de diffusion de sport en direct DAZN, par exemple, indique que les prélèvements automatiques SEPA comptent pour la majorité de ses abonnés allemands. 

Il convient également de noter que vous pourriez devoir adapter votre modèle économique dans certains marchés où les moyens locaux ne prennent pas en charge les paiements récurrents. Spotify, par exemple, laisse ses utilisateurs indonésiens payer par virement bancaire ou en espèces à l'épicerie du coin. 

Et bien entendu, dans cet univers de plus en plus connecté, il est indispensable de s'appuyer sur un flux de paiement mobile optimisé. 

Assurez un service ininterrompu 

Une fois que votre client s'est inscrit, il vous faut assurer un service continu et minimiser à tout prix la perte involontaire d'abonnés, qui intervient lorsqu'un service est interrompu ou annulé à l'insu du client. Il est possible d'y remédier de deux façons. 

« Nous souhaitons fournir un service ininterrompu, et dans cette perspective, un outil comme Account Updater est extrêmement utile. »

Si une carte enregistrée est perdue ou expire, cela peut entraîner l'échec du paiement. Comme solution, Visa et Mastercard proposent un service de mise à jour des comptes, dénommé Account Updater, qui vous permet d'actualiser automatiquement les coordonnées bancaires enregistrées de vos clients. De plus, le système de mise à jour des comptes d'Adyen conserve une base de données centralisée des numéros de carte qui est mise à jour lors de chaque modification. 

« Nous voulons fournir un service ininterrompu avec des paiements traités de façon fluide et efficace en arrière-plan ; dans cette perspective, un outil comme Account Updater est extrêmement utile. » Thierry Locard, Netflix.

Trop souvent, les paiements échouent à cause d'une erreur ou d'une interruption de service liée à la disparité des systèmes antérieurs. Pour en minimiser l'impact, Adyen effectue de nouvelles tentatives de paiement pour les transactions avortées pour raisons techniques. Cela peut augmenter de façon considérable les demandes de paiement réussies, ce qui se traduit par une meilleure satisfaction des clients. 

Évidemment, on ne peut pas grand-chose lorsqu'un client manque de fonds. Mais les entreprises peuvent tout de même minimiser les répercussions en perfectionnant leur stratégie de facturation pour s'adapter à chaque marché, comme en atteste Jagex Games Studio :

« Si vous cherchez à construire votre stratégie de prélèvements récurrents, le pays d'implantation est vraiment le critère plus important à prendre en compte, car c'est à ce niveau que les tendances comportementales sont les plus pertinentes. »Alastair Morris, Jagex

Nos données mettent également en évidence quelques tendances intéressantes. Aux États-Unis par exemple, les taux de refus sont au plus fort vers la fin du mois, juste avant la paie. Et nous avons constaté que le taux de réussite des transactions effectuées la nuit est inférieur de 2 % en raison des dispositifs de gestion des risques renforcés des banques.

Vous souhaitez en savoir plus sur l'optimisation des paiements récurrents et des abonnements ? Vous souhaitez augmenter la fidélité de vos clients et accroître votre chiffre d'affaires ? Nous vous invitons à télécharger notre guide gratuit : 

Are you looking for test card numbers?

Would you like to contact support?

Start searching the Adyen blog...

 Blog